Webinaire de la communauté de pratique en éducation alimentaire : « Walking Forward: Learning from Place »

Le 24 mai 2022, la Communauté de pratique en éducation alimentaire a organisé la dernière rencontre de l’année scolaire 2021/2022 sur le thème de l’apprentissage axé sur la terre. En novembre, nous avions enregistré une conversation avec trois intervenantes et intervenants, et avions abordé leurs pratiques d’apprentissage par la terre. En mars, un éducateur et une éducatrice nous avaient expliqué comment intégrer des plantes indigènes dans les jardins pédagogiques. Nous terminons l’année scolaire en apprenant comment approfondir l’éducation en plein air en intégrant les connaissances autochtones dans nos pratiques.

Dr. Gillian Judson (imaginED) et Megan Sandham ont présenté une nouvelle ressource sur l’éducation imaginative, centrée sur le lieu et autochtone, intitulée « Walking Forward: Learning from Place »1. Cette ressource applique une approche autochtone au « Walking Curriculum »2 (TWC), c’est-à-dire qu’elle recadre les 30 premières marches du TWC de manière à ce qu’elles soient reliées aux neuf principes d’apprentissage des Premiers Peuples du curriculum de la Colombie-Britannique.

Du « Walking Curriculum » au « Walking Forward »
Dr Gillian Judson

Dr. Gillian Judson est professeure adjointe à la Faculté d’éducation de l’Université Simon Fraser. Ses recherches portent sur le rôle de l’imagination dans le leadership et l’éco-apprentissage. Elle a également dirigé le blogue ImagineED. Elle est l’auteure de « The Walking Curriculum » et utilise l’imagination pour créer un lien entre les élèves et la terre en se basant sur une approche d’éducation écologique imaginative. 

Gillian a commencé à travailler avec Heidi Wood, coordonnatrice des programmes d’éducation autochtone au sein du district scolaire Delta #37 et participante de longue date du Network of Inquiry and Indigenous Education (NOIIE)3, afin d’explorer comment les marches du TWC pourraient être recadrées de manière à enseigner les modes de connaissance autochtones. Avec le soutien de 14 éducateurs, 7 écoles et 175 jeunes apprenants, une série d’ateliers a été organisée pour explorer ensemble les pratiques imaginatives et écologiques. Ils ont développé ensemble le projet « Walking Forward: Learning from Place ».

Trois outils sont interconnectés dans la ressource « Walking Forward » : les Principes d’apprentissage des Premiers Peuples (FPPL), la « spirale d’enquête » et l’éducation écologique imaginative. Chaque marche, issue de la ressource « Walking Forward », comprend des réflexions personnelles d’enseignants, des liens avec les Principes d’apprentissage des Premiers Peuples et des questions à poser aux apprenants.

Lumière sur une éducatrice : Megan Sandham
Megan Sandham

Megan Sandham est coordinatrice d’apprentissage au primaire dans le district scolaire de Delta, et étudiante diplômée en éducation imaginative. Elle utilise le programme « The Walking Curriculum » depuis 2019 et met en pratique maintenant la ressource « Walking Forward ». 

L’une des principales constatations faites par Megan en utilisant la ressource « Walking Forward » a été de ne plus considérer le lieu uniquement comme un espace physique, mais de considérer aussi la langue, la culture, l’histoire et les souvenirs; car c’est la clé pour rendre les marches plus significatives. Chaque marche comprend des histoires d’enseignants et donne une idée de la direction que vous pouvez prendre avec le contenu, et comprend également une connexion autochtone.

Megan a aussi fait des marches « Feeling Rooted »4 à plusieurs reprises. Les élèves ont trouvé intéressant d’apprendre les différentes utilisations des racines et comment les prélever sans tuer les plantes. Une autre conversation intéressante a émergé lorsque Megan a demandé aux élèves de 2e et 3e années : « Que signifie se sentir enraciné? ». Parmi les réponses, Megan a partagé celles-ci : « Notre racine est nôtre cœur parce qu’il est relié à tout notre corps » ou encore « Se sentir enraciné est un bon sentiment parce que les gens prennent soin de vous. »

L’approche imaginative et écologique de l’apprentissage tente de développer un lien émotionnel avec les lieux du monde naturel. Amener les enfants dehors plus régulièrement demande du temps et de la patience, ce qui est un principe d’apprentissage des Premiers Peuples. 

Ces ressources soutiennent l’apprentissage en plein air pour les élèves du préscolaire à la 12e année, et facilitent les conversations et les activités que les éducateurs et éducatrices peuvent mener pour des jeux et des apprentissages significatifs.

Groupes de discussion

Les participants ont été invités à partager leur expérience personnelle, notamment sur comment ils connectent leurs apprenants à la terre en marchant, ou comment ils abordent les principes d’apprentissage des Premiers Peuples avec leur imagination, et honorent les connaissances autochtones dans l’éducation en plein air.

Finalement, ils ont également été invités à partager quelques ressources pour approfondir leurs activités d’éducation en plein air, et pour répondre aux besoins de tous nos apprenants en intégrant les connaissances autochtones dans nos pratiques.


Ressources 

1 « Walking Forward: Learning from Place » pourrait être traduit littéralement par « Marcher vers l’avant : apprendre du lieu ». La version française officielle paraîtra bientôt.

 2 « The Walking Curriculum » est disponible en français sous le nom : « Apprendre pas à pas: la marche pour explorer et découvrir sa communauté »

 3 « Network of Inquiry and Indigenous Education » pourrait être traduit littéralement par le « Réseau d’enquête et d’éducation Autochtone »

 4 « Feeling Rooted » pourrait être traduit littéralement par « Se sentir enraciné »

Related Posts

Filter Blog Posts by Tags

F2CC on Facebook