enfr

À la recherche d’un responsable du dossier autochtone : Alimentation locale à l’école

Endroit : N’importe où au Canada ou sur les territoires (ou nations) autochtones
Modalités : de 28 à 35 heures par semaine; contrat d’un an s’étendant du 1er juillet 2021 au 31 juin 2022 (avec possibilité de prolongation)
Salaire : de 50 000 $ à 55 000 $
Date limite pour postuler : le mercredi 9 juin 2021 à 17 h (HNP)

Résumé du poste

D’un océan à l’autre, des Nations, communautés et écoles autochtones, de même que des communautés et écoles qui regroupent des personnes autochtones, incitent les élèves à manger, à cuisiner, à cultiver, à récolter et à embrasser les aliments traditionnels et autres aliments sains. De la ferme à la cafétéria Canada est à la recherche d’un ou d’une responsable du dossier autochtone pour épauler ces communautés et écoles. Le ou la titulaire de ce poste travaillera comme membre de notre équipe nationale pour faciliter le réseautage et l’établissement de relations, la communication narrative, les contacts et le financement afin que les personnes qui cherchent à intégrer les pratiques et habitudes alimentaires autochtones et une alimentation saine et locale dans leurs communautés scolaires aient plus de ressources et de contacts pour le faire.

À propos De la ferme à la cafétéria Canada

De la ferme à la cafétéria Canada est un organisme pancanadien fondé sur les partenariats dont la vision consiste à créer des systèmes alimentaires régionaux dynamiques et durables qui favorisent la santé des gens, des communautés et de la planète. Notre organisme repose sur les relations et, de concert avec nos partenaires, nous collaborons pour éduquer la population, renforcer les capacités, consolider les partenariats et influencer les politiques afin de favoriser l’accès à une alimentation locale, saine et durable dans tous les établissements publics. Parmi nos axes d’intervention, nous cherchons à renforcer et à faire rayonner le mouvement national de la ferme à l’école en épaulant les personnes et les organismes de partout au pays qui mettent les enfants et les jeunes en contact avec la nourriture ainsi qu’avec les terres et les eaux qui la produisent.

De la ferme à la cafétéria Canada est un organisme dirigé par des colonisateurs. Depuis notre création en 2011, nous nous sommes engagés à reconnaître et à appuyer les systèmes alimentaires autochtones dans le cadre de nos projets financés et de nos activités de littéracie alimentaire. À ce jour, par l’intermédiaire de l’initiative De la ferme à l’école : Le Canada, une terre fertile!, nous avons accordé des bourses allant jusqu’à 10 000 $ à 120 écoles canadiennes, dont 17 dans les provinces et territoires de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de la Saskatchewan, du Nunavut et de l’Ontario qui ont déclaré être autochtones ou entretenir d’étroites relations avec une communauté autochtone.

Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli jusque-là, mais nous savons qu’il reste beaucoup à faire pour mieux honorer les peuples autochtones, leurs histoires et les terres sur lesquelles nous habitons tous aujourd’hui.

À propos de nos activités d’alimentation locale à l’école

De la ferme à la cafétéria Canada aide les communautés scolaires à inciter les élèves à manger, à cuisiner, à cultiver, à récolter et à embrasser les aliments sains locaux. En participant à ces activités, les élèves établissent des liens avec la communauté et découvrent la littératie alimentaire tout en renforçant les systèmes alimentaires régionaux et en les rendant plus dynamiques, ce que nous appelons couramment la démarche « de la ferme à l’école » ou « alimentation locale à l’école ».

Cette démarche peut compléter le travail des personnes qui travaillent pour instaurer les pratiques et habitudes alimentaires autochtones dans les écoles. De la ferme à la cafétéria Canada a financé de nombreux projets – dans des communautés éloignées et des centres urbains – où des écoles mettent à contribution les aînés et les gardiens du savoir pour enseigner l’alimentation et les systèmes alimentaires autochtones et incorporent les traditions ainsi que les pratiques et aliments traditionnels à la journée scolaire. Pour obtenir un aperçu de ces projets, lisez les articles au sujet de l’école Gudangaay Tlaats’gaa Naay, située à Masset, en Colombie-Britannique, et d’autres écoles qui adoptent les pratiques et habitudes alimentaires des Autochtones.

Contexte pour le poste de responsable du dossier autochtone

Depuis un certain temps, l’équipe De la ferme à la cafétéria Canada travaille pour concevoir comment son mandat et ses activités pourraient mieux inclure les voix, perspectives, valeurs et savoirs autochtones et leur faire écho. En février et mars 2021, nous avons organisé trois cercles de partage virtuels dans le cadre desquels des membres de communautés autochtones et des personnes qui soutiennent des communautés autochtones ont raconté les histoires d’apprentissage , de prospérité, de défis relevés et de résilience associées à leurs initiatives d’alimentation scolaire. Les participants ont bien aimé nouer des liens, découvrir le travail de chacun et parler de ce qu’ils font pour instaurer les aliments et traditions autochtones dans leurs communautés scolaires.

Ce que nous avons entendu, c’est que les gens veulent que nous continuions de tenir des conversations et de créer des occasions pour qu’ils puissent établir des relations, parler des mesures qu’ils ont prises pour surmonter les obstacles et mettre en commun des ressources et des histoires sur les façons dont ils transforment leur système alimentaire scolaire. On nous a aussi dit qu’on souhaite un programme de bourses flexible et accessible mieux adapté aux écoles et communautés autochtones. Le poste de responsable du dossier autochtone a été créé pour faciliter ces prochaines étapes.


Fonctions et responsabilités

En tant que membre de l’équipe….

… le ou la responsable du dossier autochtone facilitera les relations et appuiera les communautés scolaires :

  • en facilitant les relations et le partage de connaissances avec et parmi les enseignants, directions d’école, aînés, gardiens du savoir traditionnel, professionnels de la santé publique, jeunes, fournisseurs d’aliments et autres membres des communautés scolaires qui appuient les systèmes alimentaires sains dans les écoles;
  • en étant à l’écoute des besoins et des possibilités que les gens mettent de l’avant et en entreprenant des démarches pour répondre aux besoins. Pour ce faire, il ou elle consignera et publiera des exemples de réussites dans le blogue ou sur les autres plateformes De la ferme à la cafétéria Canada, communiquera les possibilités de financement, invitera les gens à expliquer comment ils ont surmonté leurs difficultés et aidera les communautés scolaires à préparer leurs demandes de bourse.

Le ou la responsable du dossier autochtone appuiera la démarche organisationnelle et les communications De la ferme à la cafétéria Canada :

  • en collaborant avec l’équipe pour assurer que les bourses sont plus accessibles aux nations et communautés autochtones et que les personnes de toutes identités et traditions se reconnaissent dans les documents et les messages publiés par De la ferme à la cafétéria Canada;
  • en appuyant le travail accompli par De la ferme à la cafétéria Canada pour assurer que les valeurs et les savoirs autochtones sont représentés de façon appropriée et cohérente à l’intérieur du mouvement national de la ferme à l’école;
  • en aidant l’équipe De la ferme à la cafétéria Canada à adopter des processus actifs qui font progresser la justice alimentaire et les interventions anti-oppression, notamment à trouver des façons d’augmenter les connaissances chez les personnes non autochtones qui occupent ce territoire;
  • en appuyant le travail accompli par De la ferme à la cafétéria Canada pour assurer que ses structures sont inclusives et appuient la souveraineté alimentaire autochtone;
  • en contribuant au site Web De la ferme à la cafétéria Canada, notamment en aidant à créer du contenu pour le blogue et en trouvant des ressources pour le Centre de ressources de la ferme à l’école;
  • en examinant les outils d’évaluation et en fournissant des commentaires et observations à leur sujet;
  • en assistant et en contribuant aux réunions périodiques de l’équipe chargée des projets nationaux.

Le ou la responsable du dossier autochtone accomplira des tâches administratives :

  • en donnant un compte rendu de ses activités;
  • en contribuant à la recherche de fonds pour prolonger le poste ou élargir le mandat. 
  • Il ou elle accomplira aussi d’autres tâches selon les besoins.

Compétences

  • Expérience vécue concernant les protocoles, les enseignements et la vision du monde des Autochtones
  • Expérience professionnelle auprès de communautés et d’organismes autochtones en milieux urbains et ruraux
  • Connaissance des enjeux associés à la sécurité alimentaire et à la souveraineté alimentaire
  • Engagement éprouvé envers la justice alimentaire et l’anti-oppression
  • Au moins deux ans d’expérience professionnelle dans le domaine du développement communautaire ou des programmes de sécurité alimentaire
  • Expérience éprouvée en matière de travail de proximité, de mobilisation, d’animation, d’organisation et de renforcement des capacités, y compris dans un environnement virtuel
  • Personne à l’écoute des autres qui travaille pour appuyer leurs efforts de collaboration
  • Excellent communicateur, tant à l’oral qu’à l’écrit (en anglais)
  • Connaissance des outils de communication numériques (p. ex., courriels, sites Web, médias sociaux, éditique) et facilité à les utiliser
  • Motivation personnelle et possibilité de travailler à domicile ou chez un partenaire (si possible)
  • Accès à un ordinateur et à une connexion Internet stable

Atouts

À De la ferme à la cafétéria Canada, nous nous engageons à appuyer la participation et l’engagement des communautés uniques et diversifiées que nous servons. Nous nous efforçons de créer un environnement juste et respectueux ouvert aux gens de toute culture, origine ethnique, croyance, identité ou expression de genre, sexe et orientation sexuelle, âge, capacité ou autre expérience vécue.


La préférence sera accordée aux candidats et candidates autochtones. Nous encourageons toutes les personnes qui possèdent des compétences et une expérience pertinentes à présenter leur candidature.
Pour postuler : veuillez envoyer votre curriculum vitæ et une lettre d’accompagnement d’une page à  info@farmtocafeteriacanada.ca.
Date limite pour postuler : le mercredi 9 juin à 17 h (HNP)

Related Posts

Filter Blog Posts by Tags

F2CC on Facebook

1 day ago

I am biased of course, but IMHO this is still one of the most beautiful stories ever written about the Local Food to School movement north of the 49th parallel. www.farmtocafeteriacanada.ca/wp-content/uploads/2015/11/F2S-Storybook_en_online.pdf?fbclid=IwAR0t... ... See MoreSee Less
View on Facebook

1 day ago

Climate change? Food Shortages? Hunger? Resillient Communities? This is THE food policy we need. It's that simple. Since our policy makers cannot seem to figure that out, let’s show them how it’s done.The shorter our food chains the better! Let's try growing our own and supporting local where we can ✨🌿 Image from Waste-Ed ... See MoreSee Less
View on Facebook