enfr

Date limite reportée – Bourses De la ferme à l’école Canada

New Grant Application Deadline Announced Amid COVID-19

Le 27 mars 2020

À l’attention des demandeurs de bourses De la ferme à l’école :

Nous espérons que vous vous portez bien en cette période difficile.

Le 16 mars, nous avons émis un avis indiquant que la date limite pour présenter une demande de bourse De la ferme à l’école Canada serait reportée, mais nous n’avions pas encore établi une nouvelle date. Après maintes discussions et réflexions, nous avons décidé de prolonger la date limite initiale de trois semaines, ce qui nous apporte au vendredi 17 avril 2020 (23 h 59, HNP).

Nous savons que cette nouvelle en soulagera certains, mais pourrait aussi présenter des difficultés pour d’autres. Sachez que notre intention est de maintenir l’élan et l’enthousiasme pour le mouvement De la ferme à l’école. Nous sommes déterminés à distribuer les bourses durant l’année scolaire 2020-2021 tout en demeurant à l’écoute des besoins de notre communauté nationale De la ferme à l’école. Nous avons pris cette décision en tenant compte de la panoplie de défis auxquels sont confrontés les demandeurs ainsi que les membres de notre équipe. Par conséquent, en plus de prolonger la date limite, nous apportons les modifications suivantes aux exigences de la demande et au processus d’évaluation :

  1. Les demandes accompagnées de lettres d’appui seront évaluées au même titre que celles qui n’ont aucune lettre d’appui. Vous avez été nombreux à nous dire qu’il est difficile d’obtenir des lettres d’appui en ce moment. L’évaluation et la sélection finale des demandes seront donc basées en grande partie sur la qualité générale des demandes. Cela étant dit, si vous avez déjà obtenu des lettres d’appui, n’hésitez pas à les inclure avec votre demande.
  2. Section 2.2 – Espaces où les aliments sont préparés et servis
    Il n’est plus nécessaire d’inclure des photos de vos aires de préparation des aliments, de service des aliments et de repas. Nous comprenons qu’il soit peut-être impossible, même pour le personnel, d’accéder aux écoles en ce moment. Veuillez quand même décrire brièvement ces lieux dans votre demande. Et si vous avez déjà des photos, n’hésitez pas à les inclure.
  3. Section 3.4 – Salubrité alimentaire
    L’approbation préalable de votre plan de salubrité alimentaire par un agent d’hygiène de l’environnement ou un inspecteur en santé publique n’est pas obligatoire au moment de présenter votre demande. Nous comprenons que les inspecteurs en santé publique et les agents d’hygiène de l’environnement ne sont peut-être pas en mesure d’examiner et d’approuver les plans de service de bar à salades. La salubrité alimentaire demeure cependant d’une importance capitale, aujourd’hui plus que jamais. Veuillez faire de votre mieux pour remplir la section 3.4. Avant d’être autorisées à lancer leur service de bar à salades durant la prochaine année scolaire, les écoles dont la demande est retenue devront obtenir l’approbation des autorités locales en matière de salubrité alimentaire lorsque celles-ci seront en mesure de le faire. Note : nous comprenons aussi que les écoles pourraient être obligées d’adapter leur plan de service de bar à salades. L’équipe De la ferme à la cafétéria Canada s’engage à aider les écoles à adapter leurs plans de façon créative afin de respecter les recommandations et les exigences des représentants de la santé de leur région, tout en fournissant aux élèves l’accès à une alimentation saine, locale et durable.
  4. Section 3.5 – Approvisionnement alimentaire local
    Il n’est pas obligatoire d’avoir établi des ententes avec les agriculteurs et autres fournisseurs locaux en ce moment. Nous comprenons que les sources potentielles d’aliments pour les bars à salades pourraient changer et qu’il pourrait être difficile d’établir des conventions d’achat garanties en ce moment. Veuillez remplir cette section de votre mieux, avec les renseignements dont vous disposez. Nous chercherons tout de même à déterminer si vous avez l’intention de privilégier les achats locaux, alors nous vous encourageons à dresser une liste de fournisseurs potentiels même si rien n’est confirmé.
  5. Section 4 – Budget
    Il n’est pas nécessaire d’inclure des offres de prix pour l’achat de pièces d’équipement dont la valeur dépasse 1 200 $. Nous comprenons que l’obtention d’offres de prix est souvent l’une des dernières étapes de l’élaboration de la demande de bourse. S’il vous est impossible d’obtenir des offres de prix en ce moment, votre demande sera quand même considérée comme complète. Veuillez tout de même nous envoyer vos estimations budgétaires au meilleur de vos connaissances.
  6. Considérations générales
    Si vous avez déjà commencé à préparer une demande, veuillez faire de votre mieux pour la terminer et l’envoyer! Toutes les demandes dûment remplies seront considérées. La meilleure façon de garantir que votre demande est admissible au financement, c’est de vous assurer d’avoir rempli chaque section. Nous comprenons qu’il a y des facteurs inconnus en ce moment – que vous auriez aimé inclure plus de renseignements, mais qu’ils ne sont pas disponibles, ou que vous soyez obligé de modifier l’ampleur ou le calendrier de vos activités plus tard. MAIS, si vous avez commencé à préparer votre demande, nous vous encourageons vivement à remplir chaque section et à nous envoyer la demande pour que nous puissions la considérer aux fins de financement.
  7. Finalement, nous ajouterons une question ouverte à la demande pour que vous puissiez inclure d’autres commentaires ou réflexions sur le programme que vous proposez, à la lumière de la COVID-19. Si vous avez déjà soumis votre demande, vous pouvez nous envoyer ces commentaires par courriel à farm2schoolcanadagrants@gmail.com et nous les ajouterons à votre demande.

Au nom de l’équipe des bourses De la ferme à l’école Canada, sachez que nous comprenons l’incertitude dans laquelle vous vivez, mais maintenant plus que jamais, nous croyons à la capacité des systèmes alimentaires locaux durables de créer des communautés saines, dynamiques et résilientes.

Nous sommes convaincus qu’en plus d’apporter de la joie dans nos communautés, les programmes De la ferme à l’école peuvent être des agents catalyseurs qui transforment les systèmes alimentaires locaux de façon positive. Voilà pourquoi nous sommes déterminés à aider les écoles et les communautés à continuer d’offrir ces initiatives porteuses au profit des enfants, des jeunes et des communautés, dans l’intérêt supérieur de chacun, au fur et à mesure que nous avançons – ensemble.

Veuillez agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Jesse Veenstra
Directrice des initiatives De la ferme à l’école
De la ferme à la cafétéria Canada

  

Archived Posts

Categories

F2CC on Twitter

Seattle BMW Repair