L’enseignement en plein air : une approche innovante pour la rentrée 

En ce début du mois de septembre, le traditionnel concept de la rentrée scolaire n’évoquera vraiment pas les mêmes sentiments qu’autrefois. Selon une note de synthèse sur la COVID-19 et l’éducation récemment publiée par les Nations Unies (en anglais seulement), l’éducation comme nous la connaissons sera fondamentalement différente, non seulement aujourd’hui, mais aussi dans les années à venir. Plutôt qu’un « retour en classe », nous devons envisager des méthodes différentes et avant-gardistes. Parmi ces approches, celle de l’enseignement en plein air gagne en popularité.

L’enseignement en plein air permet de donner corps au curriculum au moyen de l’apprentissage pratique. En cette période de la COVID-19, il permet aussi de maintenir la distanciation physique et peut se dérouler dans divers milieux : à l’école, à la maison et dans la collectivité. Puisqu’il se fait sans ordinateur, tablette ni autre matériel sophistiqué, l’apprentissage en plein air est acclamé comme méthode d’éducation équitable. L’air frais et le contact avec la nature favorisent le bien-être socioaffectif des élèves, tandis que les classes en plein air favorisent l’activité physique et permettent aux enfants de rester assis moins longtemps. Il a également été démontré que l’apprentissage en plein air aide les élèves à développer des attitudes écoresponsables, ce qui est essentiel pour lutter contre la crise climatique qui sévit dans le monde.

« Les perturbations de la COVID-19 font augmenter de façon spectaculaire les traumatismes chez les enfants, ce qui exerce une pression accrue sur les éducateurs et les parents. Les programmes communautaires d’éducation écologique et d’enseignement en plein air peuvent combler ces écarts et besoins urgents au moyen de partenariats innovateurs et d’investissements et de politiques en matière d’éducation. » [traduction] 

– North American Association for Environmental Education (NAAEE) 

Il n’est peut-être pas surprenant alors que les parents et les groupes communautaires demandent aux districts scolaires d’appuyer l’enseignement en plein air, comme le fait ce groupe de parents à New York. Même les représentants élus commencent à encourager cette approche, comme l’illustre cette entrevue avec le chef du Parti Vert de l’Ontario, Mike Schreiner.

La démarche de la ferme à l’école, qui met l’accent sur l’apprentissage pratique, se prête parfaitement bien à celle de l’enseignement en plein air. En fait, de nombreuses écoles qui appliquent la méthode de la ferme à l’école embrassent et pratiquent déjà l’enseignement en plein air dans leurs jardins scolaires et communautaires ou lors de sorties éducatives à la ferme, à la plage ou dans la forêt pour prélever des aliments dans la nature ou explorer les aliments traditionnels. Certaines écoles ont même aménagé des classes dehors.

Curieux d’en savoir plus sur l’enseignement en plein air? Suivez les liens ci-dessous :

  • Article de revue : Do experiences with Nature promote Learning? (en anglais seulement)
  • Billet de blogue : Sustain Ontario résume un récent rapport de l’Ontario Society for Environmental Education en réponse au plan de réouverture des écoles publié par le gouvernement provincial (en anglais seulement).
  • Billets de blogue : Le magazine québécois 100° a rassemblé une dizaine d’articles sur le sujet (en français seulement).
  • Feuille d’information : publié par le gouvernement du Québec, ce document offre des conseils pratiques pour enseigner et apprendre dehors avec les élèves du primaire (en français seulement).  
  • Document guide: La North American Association for Environmental Education NAAEE a préparé ce document guide pour encourager l’enseignement en plein air lors de la réouverture des écoles (en anglais seulement).
  • Site Web : Enseigner dehors est une plateforme québécoise en ligne qui comprend une banque d’activités et une trousse pour aider les éducateurs du primaire et du secondaire à enseigner dehors. Vous trouverez son guide d’introduction ici. (en français seulement)
  • Site Web : Green Schoolyards America a conçu cette plateforme pour l’apprentissage en plein air et y a ajouté des liens menant à un éventail de conseils et de ressources utiles (en anglais seulement).

Voulez-vous nous faire part d’ un article ou d’un document au sujet de l’apprentissage en plein air? Envoyez-nous un courriel à info@farmtocafeteriacanada.ca ou parlez-en sur nos plateformes de médias sociaux : @farm2cafeteria (Twitter) et @FarmtoCafeteria Canada (Facebook).  

Related Posts

Recherche par étiquette

F2CC sur Facebook

6 hours ago

## New Resource!# **Traditional Foods in Montana School Meals**This terrific new resource by **Indigikitchen.com** was created to help food service directors identify, procure, and successfully incorporate traditional, healthy foods into their breakfast and lunch programs. It is also a teaching tool to educate those interested in traditional foods about American Indian nations and tribal communities.You'll find:* Details on traditional foods of Montana* Crediting information for common traditional foods* Standardized recipes for food service directors to implement in their programs***Enjoy!***www.farmtocafeteriacanada.ca/2023/02/traditional-foods-in-montana-school-meals/#farm2school #localfood #schoolfood #indigenousfood #indigenousfoodways ... See MoreSee Less
View on Facebook

18 hours ago

This is a very good food box story from the Lush Valley Food Action Society on Vancouver Island.And I have seen similar stories in more northern BC Communities (I shall forward one shortly).Yes, local and sustainable all year round IS possible. And such foods can cost LESS than the unreal prices we are currently seeing in our grocery stories. Given our institutions spend billions on food annually, insisting on targets for the procurement of local sustainable foods could be the DRIVER of the change we seek with our food systems. This is ONE big reason why I strongly encourage inclusion of the words local and sustainable in ANY asks of those who fund food in our public institutions.During the month of January, LUSH Valley distributed over 1,000 Good Food Boxes and purchased nearly $7,000 of produce directly from Comox Valley Farmers.Farms included Paradise Meadows, Beaufort Farm, Ridgewood Farms, Sieffert's Farm Market, Lentelus Farms, Two Roads Farm, Pendleton Farm, Kloverdalen Farm, Whitaker Farm, and Amara Farm. Potatoes, squash, shallots, and cabbage are only a few of the locally-grown vegetables distributed in last month’s Boxes.Good Food Boxes are available to community members for $30 each. They’re a great way to support local Farmers, incorporate more fresh foods into your diet, and give a small margin to LUSH Valley that can be put towards better nourishing our community. This week’s Good Food Boxes contain: 🍐 Pears & Apples 🥦 Broccoli & Romaine 🥕 Carrots & Cucumbers 🧅 Yellow Onions & Red Peppers 🍅 Grape Tomatoes & Sieffert's Potatoes 🍳 Eggs from Ridgewood Farms 🌿 Fresh RosemaryTo purchase your Box or Give the Gift of A Good Food Box, visit www.localline.ca/fruit-and-veg. 9:00 AM on Monday is the deadline to place an order for pick-up for that same week. ... See MoreSee Less
View on Facebook