enfr

Cadre d’évaluation

Un cadre d’évaluation De la ferme à l’école au Canada
Les évaluations sont importantes. Elles nous aident à comprendre les effets de notre travail, à améliorer nos programmes et à communiquer nos histoires d’incidence.

Mais il peut aussi être difficile de savoir par où commencer. F2CC, avec l’apport de plus de 140 personnes de divers secteurs à travers le pays, a élaboré ce cadre pour documenter notre propre travail d’évaluation et pour offrir aux communautés scolaires ainsi qu’aux membres de la recherche et aux responsables politiques des conseils sur la façon de mesurer ce qui est essentiel.

Ce document s’articule autour de 18 résultats, 9 indicateurs politiques ou communautaires de grande importance et 11 indicateurs de haute priorité que nous souhaitons tous et toutes voir mesurés au niveau scolaire dans 4 domaines d’incidence : la santé publique, l’éducation, le développement économique communautaire et l’environnement. Il offre ensuite une liste complète de 45 indicateurs prioritaires et d’autres idées d’indicateurs parmi lesquelles les personnes souhaitant évaluer leurs programmes peuvent choisir.



Nous considérons qu’il s’agit de la première étape vers une approche commune pour mesurer et rendre compte de l’incidence de De la ferme à l’école au Canada.

TÉLÉCHARGEZ LE CADRE D'ÉVALUATION ICI

Pourquoi est-il utile d'avoir un cadre d'évaluation De la ferme à l'école au Canada ?

Partout au Canada, des initiatives De la ferme à l’école sont instaurées parce qu’elles ont le potentiel d’améliorer l’alimentation et la littératie alimentaire chez les élèves tout en contribuant à la durabilité et au dynamisme de nos systèmes alimentaires régionaux, à la lutte contre les changements climatiques et à la souveraineté alimentaire autochtone. Les programmes De la ferme à l’école s’appuient sur une démarche intersectorielle visant à transformer les systèmes qui influencent la façon dont les élèves s’alimentent et découvrent l’alimentation à l’école. 

La démarche De la ferme à l’école est relativement nouvelle au Canada et les écrits sur le sujet sont peu nombreux comparativement à ceux que l’on retrouve aux États-Unis. Jusqu’à présent, les efforts déployés au Canada ont surtout porté sur les programmes De la ferme à l’école et moins sur la recherche.

En 2014, le US National Farm to School Network a lancé un processus concerté pour établir un cadre d’évaluation intersectoriel du mouvement De la ferme à l’école afin d’orienter la pratique, la recherche et l’élaboration de politiques pour ce secteur en croissance. Ce processus a débouché sur l’articulation d’une série de résultats prioritaires, de mesures et d’indicateurs pouvant être utilisés dans le cadre des programmes, de la recherche et des politiques. Il a aussi donné lieu à une feuille de renseignements sur les bienfaits des initiatives Farm to School (US Benefits of Farm to School fact sheet), qui décrit les retombées du mouvement mises en lumière par la recherche.  

À ce jour, au Canada, nous avons élaboré une nouvelle carte canadienne des initiatives d’alimentation scolaires et publié un petit nombre d’articles sur divers aspects du mouvement De la ferme à l’école dans des revues à comité de lecture, ainsi que de la documentation parallèle comme les Retombées du mouvement De la ferme à l’école : Données probantes canadiennes. Nous avons aussi articulé de nouvelles preuves empiriques sur la façon dont les initiatives De la ferme à l’école s’alignent sur le nouveau Guide alimentaire canadien.  

Étant donné le contexte unique du Canada, il serait très avantageux pour nous d’élaborer un Cadre d’évaluation De la ferme à l’école afin que les responsables politiques, les membres de la recherche et de la santé publique du Canada puissent mieux articuler, mettre en oeuvre, mesurer et communiquer l’incidence de la démarche De la ferme à l’école.

Quel a été le processus d'élaboration du cadre ?

Le processus d’élaboration de ce cadre d’évaluation a été lancé lors de la Conférence nationale de la ferme à l’école de F2CC en mai 2019 et s’est terminé en avril 2021. L’essentiel du travail d’élaboration du cadre s’est déroulé d’août 2020 à mars 2021 en utilisant un processus modifié de la méthode Delphi.

Au début du processus de la méthode Delphi bilingue du cadre, nous avons invité des personnes issues d’une grande diversité de secteurs, notamment des universitaires, des responsables gouvernementaux, des spécialistes de la santé publique, de l’enseignement, de l’administration, des fournisseurs d’aliments locaux, des partenaires communautaires et d’autres représentants.es qui participent à des initiatives De la ferme à l’école ou à des initiatives connexes dans tout le pays, à s’auto-sélectionner pour participer au processus. Nous les avons ensuite invités à contribuer à trois cycles d’enquêtes et à quatre discussions virtuelles thématiques au cours de la période de huit mois.

Vous trouverez plus d’informations sur le processus à l’annexe B du cadre. Vous pouvez également consulter l’ensemble des guides de référence et des rapports du processus de la méthode Delphi ici :

Quelles seront les prochaines étapes de F2CC pour soutenir l'évaluation De la ferme à l'école au Canada ?

Nous continuerons à travailler en concertation pour déterminer, adapter, concevoir et fournir des outils d’évaluation utiles, notamment les ressources suivantes :

  • Des outils de mesure validés et des exemples de stratégies d’évaluation pour les indicateurs prioritaires; 
  • Des trousses ou des ensembles d’outils du cadre destinés à des publics particuliers, par exemple une trousse d’évaluation pratique à l’usage du personnel enseignant pour mesurer les résultats prioritaires qui peuvent être évalués au niveau de la classe. Il pourrait s’agir de guides destinés à différents publics sur la manière d’utiliser le cadre et sur les indicateurs susceptibles de s’appliquer à leur contexte. Cela pourrait inclure une discussion sur la façon dont ces différents publics peuvent communiquer les résultats de l’évaluation;
  • Des ressources pour l’articulation des programmes (telles que des matrices, des modèles logiques et des guides d’élaboration de la théorie du changement) pour aider les responsables de programmes et d’évaluation, les membres de la recherche et les gestionnaires de subventions à hiérarchiser les résultats et les indicateurs sur lesquels ils souhaitent se concentrer pour atteindre leurs objectifs spécifiques;
  • Des amorces et des considérations sur l’évaluation, notamment sur la manière d’intégrer l’évaluation de l’incidence en matière de santé (en anglais seulement) ou l’analyse comparative entre les sexes dans la phase de conception d’un programme et dans les efforts d’évaluation.
  • Des outils pour soutenir la documentation et la communication d’histoires pour évaluer et transmettre certains des concepts les plus complexes, mais importants de ce cadre;
  • Des éléments de notation pour aider les communautés scolaires à déterminer si leur programme De la ferme à l’école répond à leurs objectifs spécifiques et comment elles pourraient améliorer leur programme (p. ex., fournit-il un accès adéquat à des aliments sains? Est-il adapté aux différentes cultures?);
  • Des priorités et des questions de recherche
  • Des ressources permettant d’élaborer les objectifs, les activités et les stratégies des programmes en tenant compte des résultats et des indicateurs du cadre. Cela peut inclure des approches sur la façon dont les programmes peuvent être élargis afin d’avoir un effet sur plusieurs domaines De la ferme à l’école; 
  • Des exemples de politiques institutionnelles de qualité
  • Des déclarations d’obstacles et d’opportunités à l’égard desquels les responsables politiques peuvent agir;
  • La façon dont les résultats et les indicateurs du cadre s’alignent sur les objectifs de la santé publique, de l’agroalimentaire et d’autres secteurs pour que les mesures puissent soutenir des stratégies multiples;
  • Une initiative pour le Canada visant à communiquer les mesures et les données entre les organisations ayant des mandats complémentaires, similaire à la National Farm to Institution Metrics Collaborative des États-Unis.
  • Des possibilités de formation en évaluation.

L’élaboration de ce cadre d’évaluation est une initiative du partenariat De la ferme à l’école : Le Canada, une terre fertile!