enfr

Nourrir l’avenir de nos écoles

Celebrating the impact of Nourishing School Communities
Élèves du groupe Pub destinée aux enfants (#M2KPA ) de Prince Albert (Sask.)

Nourrir l'avenir de nos écolesNourrir l’avenir de nos écoles a rassemblé des partenaires des quatre coins du pays qui souhaitaient concrétiser une vision : faire en sorte que les aliments sains et locaux soient plus présents dans l’esprit et dans l’assiette des élèves. L’objectif de cette initiative  fondée sur des données probantes était plus précisément de mettre en oeuvre et d’évaluer des pratiques exemplaires et de leur donner une plus grande portée en aidant les écoles à créer des environnements alimentaires sains. Grâce à trois ans de financement par le gouvernement fédéral dans le cadre du programme COALITION (Connaissances et action liées pour une meilleure prévention) du Partenariat canadien contre le cancer, Nourrir l’avenir de nos écoles a versé 2,4 millions de dollars à différents programmes du pays.

En collaboration avec de nombreux partenaires provinciaux et régionaux, sept partenaires nationaux ont dirigé les travaux, notamment : La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada, De la ferme à la cafétéria Canada, YMCA Canada, la Fédération des nations autochtones souveraines, The Lunch Lady Group inc., l’Université du Nouveau-Brunswick et le Propel Centre for Population Health Impact.

Notre démarche

  • Dialoguer avec les écoles, les collectivités autochtones, les fournisseurs de repas scolaires, les producteurs, les services parascolaires et les partenaires communautaires
  • Renforcer la capacité à fournir des aliments sains cultivés dans la région selon des principes de durabilité
  • Améliorer les compétences les compétences et le niveau de connaissances en ce qui concerne les aliments sains produits localement.
  • Rassembler des données probantes pour la formation continue par la mise en commun d’idées, la diffusion d’enseignements et le transfert des connaissances, afin d’implanter des programmes, des politiques et des travaux de recherche en matière d’alimentation scolaire dans d’autres collectivités.
  • Optimiser les partenariats avec des intervenants des secteurs public et privé afin d’encourager la collaboration et la pérennité

Quel a été l’impact?

Nourishing School Communities: Impact Report 2013-2017

Nourrir l’avenir de nos écoles a apporté des changements radicaux à l’environnement alimentaire des écoles et du milieu parascolaire grâce à divers programmes au cours d’une période de trois ans. Chaque programme a impliqué plusieurs partenaires pour concrétiser une vision commune en ayant recours à des approches complémentaires et des moyens uniques. Ces partenariats ont aussi facilité les communications et les échanges entre les programmes et les réseaux d’alimentation scolaire déjà établis. Collectivement, cette initiative a soutenu des changements de politiques et de pratiques qui visent à améliorer l’accès à des aliments sains cultivés localement et à rendre leur consommation attrayante.

Nourishing School Communities: Impact Report 2013-2017

Pour en savoir plus, consultez

Nourrir l’avenir de nos écoles : Rapport d’impact 2013-2016

 

 

 

Orientations futures

Nourrir l’avenir de nos écoles a réussi à créer des milieux dans lesquels l’alimentation saine et locale a été célébrée, encouragée et mise en valeur.

« L’initiative aura des effets que nous ne réalisons pas encore. En effet, nous avons été en mesure de rassembler les gens et de les aider à améliorer l’alimentation scolaire et la nutrition en milieu scolaire dans l’intérêt des élèves de notre pays. »

Partout au pays, des milliers d’intervenants soutiennent les nouveaux menus améliorés dans les écoles, et nous sommes fiers de constater que les partenaires de Nourrir l’avenir de nos écoles jouent un rôle de catalyseur à l’égard des initiatives futures.

Au-delà de la période de trois ans, plusieurs effets importants seront durables, et continueront de gagner en importance :

  • Partenaires pour l’initative Nourrir l’avenir de nos écoles

    Les partenariats qui ont été créés vont continuer à se renforcer;

  • Les effets durables des environnements alimentaires locaux, sains et répondant aux besoins vont continuer de se faire sentir et vont se manifester sous forme de résultats en matière de politiques et de pratiques;

  • Les éléments d’infrastructure comme le matériel de jardinage, les serres, les bars à salades réfrigérés, les lave-vaisselle et les congélateurs resteront en place;

  • Les utilisateurs continueront d’avoir accès à de nombreuses ressources et à de nombreux outils, comme :
  • Les leçons apprises à l’issue de notre évaluation resteront valides, notamment l’importance de travailler avec des partenaires locaux pour adapter les méthodes d’évaluations existantes et recueillir les meilleures données possible pour appuyer l’apprentissage continu et la durabilité;

  • Coeur + AVC, en collaboration avec la Childhood Obesity Foundation, a fondé la Coalition Arrêtons la pub destinée aux enfants (CAPE) dans le but d’interdire la publicité sur la nourriture et les boissons qui cible les enfants et les jeunes de 16 ans et moins;
  • La Lunch Lady Foundation a officiellement vu le jour en mars 2017. La fondation offre actuellement un soutien opérationnel à titre consultatif au Meal Box Program de Toronto.
  • Learning Circle : le programme Local Foods to School sera mis en oeuvre dans quatre collectivités autochtones grâce à un projet de trois ans financé par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dans le cadre de son initiative Voies de l’équité en santé pour les Autochtones.