enfr
Nouveau-Brunswick De la ferme à l’école : le guide
Communiqué
Pour diffusion immédiate
Une nouvelle subvention et de nouveaux outils pour aider les écoles néo-brunswickoises à accroître la présence de la récolte locale dans l’esprit et dans l’assiette des élèves

Le 14 février 2018

De la ferme à l’école : Le Canada, une terre fertile!

Fredericton (N.-B.) – De la ferme à la cafétéria Canada et ses partenaires – le ministère de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches du Nouveau-Brunswick, l’Agence de la santé publique du Canada et la fondation Whole Kids – sont ravis d’annoncer le lancement d’une nouvelle initiative pancanadienne, intitulée De la ferme à l’école : le Canada, une terre fertile!, qui a été conçue pour accroître la capacité à offrir plus d’aliments sains et locaux dans les écoles.

Au cours des trois prochaines années, au moins 59 écoles dans cinq provinces (y compris le Nouveau-Brunswick) participeront à l’initiative : ils recevront des fonds, des outils ou un soutien technique pour faire participer leurs élèves à la culture, à l’achat, à la récolte, à la préparation et à la dégustation d’aliments sains et locaux dans le cadre d’un programme de buffet à salades.

« Le mouvement néo-brunswickois De la ferme à l’école ne se résume pas à ce que les enfants mangent pour le dîner : c’est un mouvement qui favorise la santé des jeunes, le dynamisme des collectivités et la résilience des systèmes alimentaires locaux. Nous sommes très heureux de lancer cette nouvelle initiative qui vise à répandre et à alimenter ce mouvement, » affirme Joanne Bays, directrice nationale du réseau De la ferme à la cafétéria Canada.

L’établissement de liens entre les écoles et les agriculteurs d’une part, et entre les enfants et les aliments d’autre part, est une idée bien simple qui a inspiré la multiplication d’activités De la ferme à l’école partout au Nouveau-Brunswick. Des jardins, des exploitations agricoles et des marchés agricoles voient le jour dans des cours d’école. Des camions de livraison livrent des produits locaux sur les quais de chargement des écoles. Des aliments frais et locaux sont servis pour les collations et les repas.

Les écoles néo-brunswickoises qui se passionnent pour le jardinage sont invitées à présenter une demande de subvention De la ferme à l’école Canada. Les subventions peuvent atteindre 10 000 $ et visent à appuyer l’exécution et l’évaluation d’un programme de buffet à salades De la ferme à l’école.

« Le fait de montrer aux enfants et aux familles l’abondance des aliments sains et nutritifs qui sont offerts à proximité de chez nous est essentiel pour développer le marché des aliments locaux. Cette subvention s’ajoute au soutien que le gouvernement du Nouveau-Brunswick accorde déjà aux initiatives de promotion des aliments locaux comme celle de la Coopération agroalimentaire du Nouveau-Brunswick, un organisme sans but lucratif qui vise à fournir davantage d’aliments locaux aux établissements publics, à commencer par les cafétérias scolaires, ainsi que le programme Agriculture en classe, qui renseigne les élèves sur l’agriculture dans leur région », déclare le ministre de l’Agriculture, des Mines et des Affaires rurales, Andrew Harvey.

« Cette méthode globale d’éducation nutritionnelle au Nouveau-Brunswick crée des environnements sains à la fois dans les salles de classe et les cafétérias. Nous sommes fiers de faire partie de ce mouvement et reconnaissants envers le réseau De la ferme à la cafétéria Canada pour sa parfaite compréhension de la nécessité de donner aux enfants les moyens nécessaires pour faire des choix alimentaires sains. », affirme Kim Herrington, directrice des finances et des programmes à la fondation Whole Kids.

Pour en savoir plus sur l’établissement ou le maintien d’activités De la ferme à l’école dans votre localité, consultez le site web De la ferme à la cafétéria Canada et téléchargez le manuel intitulé Nouveau-Brunswick – De la ferme à l’école : le guide.

« Il est évident qu’un changement s’opère lorsqu’on voit des élèves faire la file, le sourire aux lèvres, pour empiler des légumes frais dans leur assiette. Nos enfants ont compris que les aliments produits localement sont délicieux et représentent une source de fierté! Les élèves, les parents, les écoles et les communautés sont tous gagnants grâce aux programmes De la ferme à l’école », déclare Roxana Atkinson, membre du conseil de direction du réseau De la ferme à la cafétéria Canada.

Personne-ressource
Roxana Atkinson
Membre du conseil de direction, De la ferme à la cafétéria Canada
Téléphone : 506-457-8577
Courriel : roxana.a.atkinson@gmail.com

Demandes de renseignements
Site web : www.farmtocafeteriacanada.ca/fr/
Courriel : Farm2Cafeteriacanada@gmail.com

Archived Posts

Categories

F2CC on Twitter

Seattle BMW Repair