enfr

Le Ross Memorial Hospital réduit son empreinte écologique en offrant des aliments locaux, nutritifs et entiers

Ross Memorial Hospital decreases ecological footprint with wholesome, nutritious local food

Le Ross Memorial Hospital (RMH) est un hôpital communautaire de 175 lits localisé à Lindsay, en Ontario. Il dessert plus de 80 000 patients locaux et visiteurs saisonniers. Le RMH a déjà beaucoup fait parler de lui avec ses campagnes en matière de réduction d’énergie mais aujourd’hui, c’est l’écologisation de ses services alimentaires qui retient l’attention. (Lire à ce sujet : www.greenhealthcare.ca/ross.pdf).

L’une des caractéristiques uniques du RMH est que le service de nutrition (Nutrition Services Department) continue de cuisiner les repas des patients à partir d’aliments frais et entiers. Cette pratique contraste avec celles de la plupart des hôpitaux généraux de l’Ontario, qui misent sur des aliments qui proviennent de l’extérieur et qui cuisinent rarement les repas à partir d’aliments frais. L’utilisation d’aliments frais permet au RMH de créer des repas de calibre élevé pour ses patients et lui donne une plus grande souplesse quand il s’agit d’acheter local.
Ross Memorial Hospital decreases ecological footprint with wholesome, nutritious local food
En 2011, le RMH a reçu une subvention du Fonds d’investissement dans le secteur parapublic pour devenir le site pilote d’un projet d’alimentation locale. Avec le concours de Sysco Canada, de la ville de Kawartha Lakes, de My Sustainable Canada et de la Coalition canadienne pour un système de santé écologique, l’équipe des services d’alimentation de l’hôpital a scruté la liste de ses achats courants afin d’y déceler toute possibilité d’augmenter la quantité d’aliments ontariens préparés en cuisine et servie aux patients.

L’équipe a commencé par déterminer l’origine de plus de 65 aliments de son menu, incluant les viandes, les produits laitiers, les œufs et les fruits et légumes frais. Elle a découvert que moins de 20 % des aliments dudit menu provenait de source locale. Cette information en main, l’équipe a ciblé cinq aliments non locaux du menu afin d’en faire des aliments locaux et donc d’augmenter la quantité d’aliments locaux qu’elle achetait.

La première étape de cette recherche de nouveaux aliments locaux consistait à examiner ce qui était accessible localement, tant dans la région de la ville de Kawartha Lakes que dans toute la province de l’Ontario. En bout de ligne, on a retenu les cinq aliments suivants : le ragoût de bœuf, la dinde rôtie, les légumes surgelés, les pommes de terre et les pommes. La seconde étape visait à trouver des fournisseurs locaux qui pouvaient vendre ces aliments.

Au début, les administrateurs de l’hôpital étaient inquiets qu’en utilisant plus d’aliments entiers les charges d’exploitation et les coûts de main d’œuvre allaient augmenter, mais ce ne fut pas le cas. On s’inquiétait également du fait que les nouveaux aliments locaux allaient être plus dispendieux.

Heureusement, cette appréhension n’était pas fondée non plus. En effet, nombre des légumes et des produits de viande locaux retenus pour ce projet étaient soit moins coûteux ou soit légèrement plus coûteux que les aliments importés, soit leur coût demeurait uniforme.

Pour le RMH, la recherche de fournisseurs d’aliments locaux constitue une diminution de son empreinte carbone, car elle réduit la distance parcourue par les aliments entre le champ où ils sont cultivés et l’assiette du consommateur. Par la même occasion, l’équipe a réinvesti directement dans l’économie agricole de l’Ontario les fonds publics alloués à l’alimentation. On estime à 20 000 $ la valeur annuelle des 5 nouveaux aliments locaux servis au RMH.

L’hôpital Ross Memorial continue d’explorer d’autres occasions de livrer plus d’aliments nutritifs et sains provenant de l’Ontario sur les plateaux de ses patients. Les prochaines étapes viseront à trouver des sources locales de porc, de fromage et de yogourt, ainsi que plus de fruits et de légumes frais comme les oignons, les poivrons et le céleri. L’équipe espère aussi relever le défi de trouver un fournisseur local de jus de pomme en bouteilles d’une seule portion, car les pommes utilisées dans la variété utilisée présentement proviennent de la Chine. Le service de nutritionest voué à l’expansion continue de l’offre alimentaire de l’Ontario, puisqu’il promeut une culture d’achat local à l’hôpital Ross Memorial.

Wanda Goard

Superviseure en nutrition/Services de soutien

Hôpital Ross Memorial

10 Angeline Street North

Lindsay, Ontario

K9V 4M8

1-705 324-6111 poste 4628

wgoard@rmh.org

Leave a Reply

Archived Posts

Categories

F2CC on Twitter

Seattle BMW Repair